Pages

jeudi 10 novembre 2016

ÉLECTIONS DES REPRÉSENTANTS DU PERSONNEL

De la MDPHE à la commission locale de concertation
JEUDI 8 DÉCEMBRE 2016

La CFDT s’engage à poursuivre le travail réalisé par vos élus de la MDPHE, tant sur le plan professionnel que syndical. Les élus CFDT de la Commission Locale de Concertation (CLC) ont permis d’établir un vrai dialogue social de qualité en portant la voix de chaque agent de la MDPHE qui l’a souhaité, quelle que soit son administration.

Demain nous continuerons à agir avec la même motivation, certes nous savons que l’exercice ne sera pas facile, mais les difficultés n’altéreront pas notre détermination celle d’être au plus prêt et à l’écoute des agents de la MDPHE.

Il est souvent plus facile de choisir l’affrontement à la négociation, ou de s’en remettre aux juridiques et ainsi éviter d’assumer sa responsabilité d’élu. Ce n’est pas le choix de des élus CFDT et ce n’est pas la mission que vous nous avez confiée en nous donnant la majorité aux dernières élections professionnelles.

C’est conscient de l’importance de cette instance et de la mission que vous nous confierez que nous sollicitons vos suffrages pour vous représenter à la CLC de la maison départementale.

Le jeudi 8 décembre 2016 en votant massivement pour vos collègues 

Marie HUARD
Katia DE SANCTIS
Lisa PELLETIER
Sarah VAN NIMMEN
Frederic RATTEL
Marine GAUBERT

Qui ont fait le choix de la CFDT vous montrez votre attachement au dialogue social et vous pourrez vous appuyer et compter sur une équipe solide, solidaire et responsable qui a acquis une certaine expérience et s’est renforcé durant ce dernier mandat..

Ces élections concernent tous les agents mis à disposition du GIP MDPHE par une des administrations conventionnelle (Conseil Départemental, Direction des services de l’Education nationale DDCS, DIRECCTE) ayant un statut de :

  • Fonctionnaire titulaire en activité ou en congé parental 
  • Fonctionnaire stagiaire en activité ou en congé parental 
  • Contractuels de droit public ou de droit privé bénéficiant d’un CDD d’au moins 6 mois ou d’un contrat reconduit successivement depuis au moins 6 mois 
  • Contractuel de droit public ou privé en CDI, 
  • Contrats aidés. 
Nous ne partons pas de rien, principal lieu d’échanges entre les représentants du personnel et la direction, de nombreux sujets d’ordre collectif et relatifs à l’organisation du travail ont été abordés dans cette instance privilégiée pour :

  • Faire entendre, respecter, et faire évoluer vos droits mais pas seulement,
  • Proposer des pistes d’améliorations de vos conditions de travail et ce pour l’ensemble du personnel, notamment pour les agents de la MDPHE,
  • Poursuivre les échanges portant sur les effectifs, le remplacement des postes vacants ou non occupés, qui créent des incidences sur le délai de traitement des dossiers des usagers ne facilitant pas toujours de bonnes conditions de travail pour les agents,
  • Constater et faire remonter régulièrement auprès de la direction les difficultés rencontrées suite au déménagement de la DPAH dans les locaux de la MDPHE, afin d’analyser et prévoir les incidences qu’il risque d’y avoir ou pas, sur vos conditions de travail (parking, sanitaire, espace de repos, bureau, gestion du courrier, restauration et de l’accueil),
  • Faire le point sur les 3 gros chantiers informatiques qui ont profondément perturbés le travail des agents impactant fortement sur la qualité et la continuité du service (dématérialisation GED, passage MP4 et les différentes montées en version de IODAS).

Autant de sujets qui nous confirment la légitimité et l’importance de la participation de tous à cette deuxième élection de vos représentants de la CLC.

Osez et n’hésitez pas à VOTER et solliciter vos élus CFDT qui sont aussi vos collègues et qui, tout comme vous, sont confrontés aux mêmes et dures réalités de terrain.

Faites le choix dynamique de à la CFDT, pour agir, faire entendre votre voix, proposer des idées ou tout simplement par solidarité.

La solidarité est un fait, une richesse à cultiver et non une incantation.

Notre rôle syndical est de lui redonner du ressort, notamment par le biais du dialogue social. Qu’elle se conjugue au singulier ou au pluriel, la solidarité semble aller de soi à la CFDT. Comme une évidence, un élément constitutif de notre ADN, un moteur de notre action syndicale.

La CFDT privilégie la négociation, fait des propositions, respecte ses engagements.
La CFDT assure la formation de ses mandatés, ses élus et représentants du personnel

mardi 19 avril 2016

Lettre du Président aux organisations représentatives du personnel

Monsieur Le Président,

La CFDT accuse réception de votre courrier adressé ce jour aux organisations syndicales, et vous remercie d’avoir pris en compte quelques-unes de nos demandes, premier pas pour pouvoir envisager de reprendre un dialogue social plus constructif.

Nous avons donc répondu favorablement à votre proposition de CHSCT en date du 25 avril 2016. Pour nous, ce CHSCT est une étape importante pour l’évaluation et la prévention des risques psycho sociaux engendrés par la réorganisation en cours.
En effet, si nous souhaitons pouvoir nous prononcer, comme le prévoient les textes, sur le fond de cette réorganisation, nous accordons une importance toute particulière à la méthode employée que nous dénonçons une nouvelle fois. La démarche met  aujourd’hui en difficulté les agents, les disqualifie, voire les infantilise, et plus encore les chefs de service adjoints et les directeurs adjoints. Pour exemple, la gestion des modifications apportées dans les délégations de signature enlevées sans préalable a été désastreuse et très mal vécue.

Le calendrier que vous proposez comporte des étapes décisives.
Néanmoins, il ne tient pas compte des préconisations qui ne manqueront pas d’être données par le CHSCT du 25 avril et pour cause. Nous nous étonnons donc que des dates y soient déjà figées, sans qu’elles n’aient été négociées.
Concernant le livret d’accompagnement des mobilités dans le cadre des réorganisations, la CFDT a formulé des propositions d’amendements et souhaite poursuivre le travail engagé pour son amélioration. Cependant, la date du mercredi 4 mai ne nous convient pas et nous vous demandons expressément de programmer cet atelier de dialogue social à partir de la semaine 19.
Nous vous rappelons qu’il avait d’ailleurs été convenu que les ateliers de dialogue social soient programmés les mardis ou les jeudis, en évitant les autres jours de la semaine.

Lors de la réunion du 13 avril, M. DELAMAIRE, DGS,  avait évoqué la possibilité d’organiser un CTP le 2 mai 2016, date ne figurant pas à l’agenda social et non négociée.
N’ayant reçu à ce jour,  aucune convocation, ni aucun dossier, la CFDT se félicite que ce projet ait été abandonné, et nous confirmons notre indisponibilité durant la semaine 18, pour toute réunion qui pourrait être organisée dans le cadre du dialogue social.

Meilleures salutations,

Pour le bureau de section CFDT,
Julia DE LEMOS.



Lettre du Président aux organisations représentatives du personnel :
https://drive.google.com/file/d/0B8ShPJ69fEAwQmdwX1J5TmEtRFdrUlpCS0dJMkRDaUNRbE1j/view?usp=sharing

lundi 11 avril 2016

Manifestation du vendredi 15 avril 2016

Bonjour à tous,

Nous nous rassemblerons devant les grilles du Conseil départementalcôté  Boulevard de France, la Préfecture ne nous ayant pas donné l’autorisation de nous rassembler devant l’hôtel du département (Ça aussi, c’est un changement notable !!)

VENEZ NOMBREUX !!!
Une nouvelle réunion a eu lieu cet après-midi avec l’administration.
Le DGS confirme sa détermination à avancer coûte que coûte dans sa réorganisation, sans se préoccuper de ce que vivent les agents dans les services et les directions, et malgré :
-        l’alarme donnée par les organisations syndicales sur les risques psycho-sociaux développés dans la collectivité.
-        La demande des représentants du personnel de pouvoir examiner dans sa vision globale le schéma de réorganisation proposé, avec tous les éléments : organigramme détaillé, tableau des effectifs afin de pouvoir évaluer les transferts de personnel et les charges de travail.
-        Le vote contraint des représentants du personnel contre les  dossiers présentés, nous le rappelons, de façon parcellaire.

SOYEZ ACTEUR DE VOTRE DEVENIR PROFESSIONNEL, DE  VOTRE POSITIONNEMENT DANS VOTRE SERVICE OU DIRECTION,
EXIGEZ D’ETRE RESPECTE,
RESTONS SOLIDAIRES,

ENSEMBLE, MANIFESTONS LE VENDREDI 15 AVRIL 2016, DE 9 HEURES à 10 HEURES.
Un préavis de grève a été déposé pour vous permettre de participer à ce mouvement. Le préavis couvre la journée, mais chacun est libre de faire grève durant le temps qu’il peut, la retenue sur salaire est proportionnelle au temps de grève réellement effectué.
L’AG est maintenue à partir de 12 :30, à la Maison des syndicats sur du temps d’information syndicale ou sur la pause déjeuner, à la convenance de chacun.

L’Intersyndicale CFDT – CGT - FO

mardi 26 janvier 2016

Communiqué intersyndicale : suite du mouvement de grève du 25 janvier 2016

Suite du mouvement de grève du 25 janvier 2016

Nous avons été très nombreux à manifester notre mécontentement ce matin. C’est la première fois, au sein du département 91, que nous voyons un mouvement d’une telle ampleur. Merci Monsieur le Président, grâce à vous, les agents sont soudés pour défendre leurs conditions de travail. La colère a remplacé la souffrance.

Chers collègues, suite au refus du président de rencontrer notre délégation, voici les décisions qui ont été prises, ce jour en assemblée générale :

-Participation des organisations syndicales à l’atelier du dialogue social  du vendredi 29 janvier matin, si Monsieur le Président respecte son engagement  pris lors du dernier CTP d’y être présent ;
- Recours contre toutes les délibérations prises de manière irrégulière ;
- Reconduction du préavis de grève avec un point fort de rassemblement vendredi à 9h30 sur le parvis de l’hôtel du département.
- Initiatives locales dans les services décentralisés (pétition, banderoles…).
- Invitation à tous les agents de respecter scrupuleusement leurs temps de travail par semaine, soit 38 heures, pas une minute de plus.
- Création d’une page intersyndicale Facebook pour que tous les agents excentrés soient informés des actions menés en temps réel.
- Port d’un brassard « Service public en deuil »


Parce que nous sommes des agents mais aussi des usagers et des contribuables essonniens,
Restons mobilisés !!!


Rendez-vous pour un grand rassemblement vendredi 29 janvier 2016
sur le parvis de l’hôtel du département de 9h30 à 11h30,  pendant que la délégation sera reçue

Restons solidaires, ensemble nous irons plus loin.

L’intersyndicale CGT, CFDT, FO, FSU, FAFPT